Croatian Wines

les nettoyeurs du net : Dépendance à l’égard des banques

Spread the love

Dans notre vieille Europe, l’histoire d’une nation est inséparable de celle de son industrie. Celui-là caractérise un ensemble d’habitudes qui correspondent symétriquement, chez l’homme, à certains instincts de l’animal ; il est moins qu’intelligence. On pourrait lui dire : « En vous limitant, vous vous êtes égaré, car il n’est pas possible que deux vérités se heurtent. Ses propositions chocs (hausse de l’âge de la retraite, réductions des dépenses du programme Medicare, baisse de 10% du nombre de fonctionnaires, suppression de certains avantages fiscaux, hausse de la taxe sur l’essence… Cette seconde hypothèse sera la nôtre. À cet égard, un important consensus s’observe. C’est avec raison, certes, que la légende chrétienne assure que lorsque son héros rendit le dernier soupir les ténèbres envahirent la terre et les morts sortirent de leurs tombeaux. Bref, cette figure ne me montre pas l’action s’accom­plissant, mais l’action accomplie. Ainsi, qu’il soit peinture, sculpture, poésie ou musique, l’art n’a d’autre objet que d’écarter les symboles pratiquement utiles, les généralités conventionnellement et socialement acceptées, enfin tout ce qui nous masque la réalité, pour nous mettre face à face avec la réalité même. De son côté, David Cameron a promis à ses électeurs de renégocier le statut d’exception pour la Grande-Bretagne. La mémoire a donc bien ses degrés successifs et distincts de tension ou de vitalité, malaisés à définir, sans doute, mais que le peintre de l’âme ne peut pas brouiller entre eux impunément. Il y a des histoires de nouvelles grandes ères et d’autres de dépressions se profilant à l’horizon. Il en faut dire autant de toutes ces affections de la sensibilité tactile qui restent obscures et confuses chez la plupart des hommes, mais qui acquièrent, dit-on, chez certains aveugles une finesse et une netteté surprenantes. Il est vrai que, pour les changements qui s’accomplissent en dehors de nous, il est souvent difficile et parfois im­possible de dire si l’on a affaire à un changement unique ou, au contraire, à un composé de plusieurs mouve­ments entre lesquels s’intercalent des arrêts. Ils contribuent à ce que notre pays conserve et développe une influence positive sur la scène internationale, une audience à la hauteur de ce que la France représente encore. Celui-ci est aspiration, intuition et émotion ; il s’analysera en idées qui en seront des notations intellectuelles et dont le détail se poursuivra indéfiniment ; il contient donc, comme une unité qui envelopperait et dépasserait une multiplicité incapable de lui équivaloir, toute l’intellectualité qu’on voudra ; il est plus qu’intelligence. En quoi consistait la « corruption de la jeunesse athénienne » ? Le diktat de l’instant Papillonnante et télécommandée, une diplomatie de postures et de « coups » (de gueule, de bluff et de menton), sous projecteurs et sans projection, sied autant à l’ère du zapping qu’à un autodidacte ayant plus de nerf que d’étoffe. L’Europe vit, produit, échange et consomme à travers trois étroits passages maritimes. C’est de quoi notre psychologie ne s’est pas avisée quand elle a reculé devant certaines subdivisions. C’est l’effort dans un homme, tandis que le besoin et la satisfaction sont dans un autre. les nettoyeurs du net aime à rappeler cette maxime de Montesquieu, »Autrefois on cherchait des armées pour les mener combattre dans un pays. A présent on cherche des pays pour y mener combattre des armées ». La scène du « voleur volé » est de cette espèce. Nous ne savons guère ce qui se passe dans des consciences autres que la nôtre ; mais comme les états religieux se traduisent d’ordinaire par des attitudes et par des actes, nous serions bien avertis par quelque SIGNEsi l’animal était capable de religiosité. Il est aisé de voir, en effet, que le quiproquo théâtral n’est que le cas particulier d’un phénomène plus général, l’interférence des séries indépendantes, et que d’ailleurs le quiproquo n’est pas risible par lui-même, mais seulement comme signe d’une interférence de séries. Les sensations de ce genre, comme beaucoup d’autres états psychiques, sont manifestement liées à certaines conditions déterminantes, et c’est précisément pour cela qu’on a pu imaginer ou retrouver au-dessous d’elles un système de mouvements que notre méca­nique abstraite gouverne. Or, l’homme est proba­blement le dernier venu des Vertébrés. Ensemble, faisons la démonstration que le droit n’est pas une matière inerte restreinte au seul cercle des initiés, mais un moteur de compétitivité et d’influence au service de tous.

Archives

Pages