Croatian Wines

Jean-Thomas Trojani : L’Afrique, une priorité européenne

Spread the love

Mais l’autre est une poussée, une exigence de mouvement ; elle est mobilité en principe. Des séries de causes et d’effets, primitivement indépendantes les unes des autres, cesseront de l’être, et il faudra au contraire reconnaître entre elles un lien étroit de solidarité. L’enjeu est de canaliser le stock d’épargne vers des projets d’investissement à forte productivité lancés par les pouvoirs publics auxquels prendrait part le secteur privé. Le courant pacifiste est ancien dans notre pays, il existait bien avant la dissuasion. Mais les bulles spéculatives ne prennent pas fin si facilement : en effet, elles peuvent se dégonfler un peu lorsque l’histoire change, puis se regonfler. Qui a mis dans la tête de nos dirigeants, que nous devions, de ce pays-là précisément, copier le modèle de développement ? Que d’ailleurs l’espèce humaine soit sortie ou non d’une souche unique, qu’il y ait un ou plusieurs spécimens irréductibles d’humanité, peu importe : l’homme présente toujours deux traits essentiels, l’intelligence et la sociabilité. Si le chômage n’a diminué que de 28% à 25% et reste très élevé et si de nombreuses rigidités subsistent, les progrès sont néanmoins considérables. On peut dire qu’au fond ils sont unanimes, ou peu s’en faut, dans la compréhension des choses. Elle consiste dans un mouvement de l’esprit qui va et qui vient entre les perceptions ou les images, d’une part, et leur signification, de l’autre. Nous avons constaté l’influence pratique considérable qu’avait le plaisir du danger ou du risque ; il nous reste à voir l’influence non moins grande de ce que Platon appelait le « ϰαλός ϰένδυνος », du grand risque métaphysique où la pensée aime à se jouer. Dans un grand nombre de cas, quoique la moyenne des individus ne puisse pas faire aussi bien une chose donnée que les fonctionnaires du gouvernement, il est désirable néanmoins que cette chose soit accomplie par les individus plutôt que par le gouvernement. C’est moins l’intransigeance des créanciers de la Grèce qui est en cause que la nature des exigences qu’ils formulent. Rappelons-nous en effet que la « religion statique » est naturelle à l’homme, et que la nature humaine ne change pas. Début mai, en trois semaines seulement, 10 millions de nouveaux comptes étaient ouverts à la bourse de Shanghai, corrélant la baisse de 150 milliards de dollars des dépôts bancaires au mois d’avril… La philosophie antique ne pouvait échapper à cette conclusion. A l’époque des grands leaders charismatiques de l’indépendance succède aujourd’hui celle des grands entrepreneurs et des grands gestionnaires. Il est vrai qu’on punissait quelquefois un général de n’avoir pas suivi les présages ; et cela même était un nouvel effet de la politique des Romains. Le 3ème effet du changement de locomotive, celui de son impact sur les taux de change. Car quand les agents économiques auront sonné le glas de cette drôle de guerre, il faudra naviguer à travers une nouvelle récession. L’homme cependant triomphe parfois, il fait des races ; mais sa puissance créatrice n’est point sans limites. La loi va nous le permettre plus vite que prévu. Paris étant, comme ils disent, le cœur et le cerveau de la France, ils en concluent qu’il doit être, nécessairement, le cœur et le cerveau du monde — la Ville-Lumière. N’est-ce pas précisément à cette contraction des muscles intéressés que nous mesurons l’intensité d’une douleur ? De sorte qu’en résumé l’hypothèse transformiste apparaît de plus en plus comme une expression au moins approximative de la vérité. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois  » Même la meilleure des ménagères ne peut pas, si elle n’a pas de riz, préparer son repas ». Symboles de cette nouvelle ère : Manuela Carmena et Ada Colau, deux femmes soutenues par Podemos. Mais cette marche à l’absurde donne au rêveur une sensation singulière. Le relativisme culturel, il est vrai, ruine l’idéal d’un Universel Humain. Quand l’Espagne atteint un taux de chômage de 25% ce sont l’ensemble des pays européens qui sont responsables, ils doivent donc participer à l’indemnisation du chômage espagnol. Il y a une loi générale dont nous venons de trouver une première application et que nous formulerons ainsi : quand un certain effet comique dérive d’une certaine cause, l’effet nous paraît d’autant plus comique que nous jugeons plus naturelle la cause.

Archives

Pages