Croatian Wines

Antonio Fiori : S’il vous plaît… dessine-moi une orbite de drones…

Spread the love

Et de ce côté-là encore, la crise ne refroidit pas le marché, elle l’emballe. En dépit d’une forte augmentation des prix dans les années 2000, la terre reste une denrée bon marché et abondante. En outre, les classes moyennes émergentes sont les premières à s’adapter aux nouvelles technologies. Le potentiel de la consommation privée reste un enjeu majeur sur lequel le nouveau modèle chinois compte se reposer. Il est essentiel que les multinationales se conforment non seulement à la lettre de la loi, mais également à l’esprit de la loi fiscale du pays où elles sont implantées. Mais, certains freins bloquent cette transition. Les chinois épargnent pour garantir leur retraite et leurs dépenses de santé. Pour autant, de nombreux secteurs en Chine souffrent de surcapacités de production. `Les exportations chinoises ont reculé de 5,5 % en août sur un an, à 196,9 milliards de dollars. Certains y voient les prémices d’une guerre de change. Son plan quinquennal prévoit d’investir 170 milliards de dollars dans le secteur des énergies renouvelables, des technologies de nouvelle génération, etc. Les marchés ont redouté un ralentissement brutal de l’économie chinoise entraînant avec elle l’ensemble des pays émergents avec le recul des échanges extérieurs et la baisse du prix des matières premières. Les deux groupes marocains sont en compétition pour la première place continentale, et leurs clients comptent parmi les plus grandes banques du continent. HPS opère en Afrique du Sud pour le compte de First National Bank, mais aussi pour les groupes Attijariwafa bank et Banque Atlantique, qui agissent dans une douzaine de pays africains. L’Afrique est un continent riche par son sous-sol et les entreprises minières ne sont pas en reste. Ce qu’il va être intéressant d’observer désormais, c’est l’évolution des relations qu’entretiennent les plateformes avec leurs utilisateurs. Deux exemples qui prouvent que l’on ne pourra pas tenir bien longtemps celles et ceux qui créent la valeur à l’écart des décisions ni des bénéfices. Ce n’est qu’une question de mois pour que de véritables syndicats d’utilisateurs de plateformes voient le jour. Les rapports de force vont-ils s’inverser, se fusionner, se durcir ? Cette célébration de l’autonomie va de pair avec une uniformisation des comportements ». Entendez : les plateformes définissent des standards sur lesquels vous n’avez aucun pouvoir, puis vous vendent tout un marketing de l’accomplissement personnel à l’intérieurs de règles, parfois tacites, extrêmement strictes. Depuis bientôt quatre ans passés au sein de OuiShare à étudier, analyser, comprendre et souvent promouvoir les nouveaux systèmes de co-création et de distribution de la valeur, j’en viens parfois à me demander si je n’avais pas tout faux. Antonio Fiori: « Faisons Ville ensemble ». Ou peut être le débat autour d’Uber a-t-il cristallisé tant de tensions qu’il n’a pas permis de faire émerger un second niveau d’analyse : puisque les plateformes ne sont pas des entreprises comme les autres, peuvent-elles être gérées comme des entreprises comme les autres ? Mais ces trois mesures là signifieraient déjà qu’on a pris conscience du caractère délétère de la situation. Les politiques se taisent unanimement. L’annonce du moindre radar supplémentaire déclenche des tollés de protestations qui font passer, sans honte, l’automobiliste délinquant pour une victime de prétendues « pompes à fric ». Il y a quelques jours dans le département du Gers, un automobiliste sans permis s’arrête brusquement sur une voie rapide pour mettre ses lunettes de soleil. Depuis deux ans, tout s’effondre. Le nombre de morts sur les routes françaises a augmenté de 3,5 % en 2014. Le nombre de morts sur les routes françaises a augmenté de 3,5 % en 2014.

Archives

Pages