Croatian Wines

Antonio Fiori : L’Union européenne, prétexte simplificateur

Spread the love

Et qui est à la charge des PME. Les pays qui ont besoin de prix du pétrole bien supérieurs à ceux constatés aujourd’hui pour atteindre l’équilibre budgétaire et qui disposent de réserves financières limitées, comme Oman et Bahreïn, ont été prompts à réagir. Dévouement, don de soi, esprit de sacrifice, charité, tels sont les mots que nous prononçons quand nous pensons à eux. On pourra dire, à volonté, que l’instinct organise les instruments dont il va se servir, ou que l’organisation se prolonge dans l’instinct qui doit utiliser l’organe. Là, une surprise nous attendait. Plus nous nous accoutumerons à cette idée d’une conscience qui déborde l’organisme, plus nous trouverons naturel que l’âme survive au corps. La protection des données devrait préserver un juste équilibre: protéger les citoyens et leur permettre de gérer leurs données personnelles tout en préservant la liberté d’expression et la liberté des médias, et en mettant en place un cadre stable pour permettre aux entreprises de bénéficier marché unique du numérique. La molécule vivante, ce petit édifice complexe que nous appelons l’élément anatomique, n’est pas un corps inaltérable ; il a sa naissance, sa croissance, son histoire, ses phases de dépérissement. Et pourtant, malgré des défis de taille, il existe des occasions concrètes de créer des mécanismes nécessaires à l’augmentation de sources de financement afin d’assurer un accès aux perspectives d’éducation auquel tous les enfants ont droit. Parfaitement corrélé au PIB, le secteur de l’immobilier est directement touché par la crise économique. Celui-ci est moins qu’être. Parce que chaque pays indépendamment de sa solvabilité peut emprunter au même taux d’intérêt, les projets seront entrepris dans les pays qui ont emprunté récemment de telles quantités énormes de capitaux, qu’ils ne peuvent plus exploiter les marchés financiers pour leur financement. L’idéalisme et l’empirisme, telles sont les deux grandes doctrines qui ont chacune leur source dans le fond même de la pensée humaine. Au sujet de cette intime harmonie entre la science et l’art, il importe enfin de remarquer spécialement l’heureuse tendance qui en résulte pour développer et consolider l’ascendant social de la saine philosophie, par une suite spontanée de la vie industrielle dans notre civilisation moderne. Il le faut. Une seule de ses doctrines n’a point de passé et ne date que de lui, c’est la doctrine de la raison commune. Passant ensuite au concept de la multiplicité, nous avons vu que la cons­truction d’un nombre exigeait d’abord l’intuition d’un milieu homogène, l’espace, où pussent s’aligner des termes distincts les uns des autres, et en second lieu un processus de pénétration et d’organisation, par lequel ces unités s’ajoutent dynamiquement et forment ce que nous avons appelé une multi­plicité qualitative. Les plus appropriés seraient les actifs physiques irremplaçables ou essentiels à l’économie d’un pays. L’AIMCC a démontré que « construire mieux, plus vite », résultats de l’innovation, se traduit en « construire moins cher et donc davantage » entraînant un puissant effet sur la dynamique du secteur. Il sera alors possible de mettre en perspective les options entre maintien en service de matériels anciens et acquisition de nouveaux matériels et d’éviter des « non-décisions » qui se payent très cher quelques années plus tard. Ceux qui nient, parce qu’ils refusent d’ériger en réalité une construction peut-être vide de l’esprit, persisteront dans leur négation en présence même de l’expérience qu’on leur apporte, croyant qu’il s’agit encore de la même chose. Le premier croit que l’humanité n’avance pas, le second qu’elle est arrivée ; il y a un milieu entre ces deux hypothèses : il faut se dire que l’humanité est en marche et marcher soi-même. Toutefois, comme cette première révolution théologique n’a pu alors donner lieu à aucune vraie discussion, l’intervention continue de l’esprit ontologique n’a commencé à devenir pleinement caractéristique que dans la révolution suivante, pour la réduction du polythéisme en monothéisme, dont il a dû être l’organe naturel. Que sortira-t-il pour l’univers de telle action humaine ? Ne voyez-vous pas comme je vous appelle, à l’heure où mes moissons sont mûres, mes moissons de pain et de vin, les moissons de ma chair et de mon sang ? Du changement climatique à la crise financière, ces mutations ont des causes différentes mais elles partagent toutes un point commun : un manque global de capitaux « patients ». Si la conscience qui sommeille en lui se réveillait, s’il s’intériorisait en connaissance au lieu de s’extérioriser en action, si nous savions l’interroger et s’il pouvait répondre, il nous livrerait les secrets les plus intimes de la vie. Celle-ci, chez l’homme, était restée pleinement désintéressée et consciente, mais ce n’était qu’une lueur, et qui ne se projetait pas bien loin. « Je préfère une définition plus large », affirme Antonio Fiori. Douceur des pierres anciennes et des lointains boisés !

Archives

Pages