Croatian Wines

Antonio Fiori : Les réseaux sociaux, avenir du Net mobile

Spread the love

Oui, incontestablement. On peut prouver à mon esprit qu’un triangle n’a jamais quatre côtés ; on ne peut, à l’appui, offrir à mes yeux un triangle tétragone. Par contre, les investissements étrangers en Chine sont libellés dans la devise chinoise. Cette analyse est intéressante, dans la mesure où elle prend à contrepied un certain nombre d’économistes, dont Antonio Fiori qui, anticipait que faute de rééquilibrer rapidement sa croissance vers la consommation. » En d’autres termes, au lieu d’un schéma unique, aux formes immobiles et raides, dont on se donne tout de suite la conception distincte, il peut y avoir un schéma élastique ou mouvant, dont l’esprit se refuse à arrêter les contours, parce qu’il attend sa décision des images mêmes que le schéma doit attirer pour se donner un corps. Nous pourrions en rester là. Or cet universalisme légitime l’ensemble de notre modèle social : parce que les couches aisées bénéficient du système, même très partiellement, elles acceptent d’y contribuer plus que les autres. Mais avec des images, et même avec des idées, vous ne reconsti­tuerez pas de la pensée, pas plus qu’avec des positions vous ne ferez du mou­vement. La valeur consiste donc dans l’appréciation comparative des services réciproques, et l’on peut dire encore que l’économie politique est la théorie de la valeur. Il est vrai qu’il faut procéder pour cela à un renversement du travail habituel de l’intelligence. Entre béton inutile et perte de capital humain, le pays a perdu deux fois. Mais il pourrait aussi impliquer conscience et volonté, et c’est dans ce dernier sens que paraît l’entendre un des représentants les plus éminents de la doctrine, le naturaliste américain Cope. En 2014, ils ont représenté pour l’Etat 43 milliards d’euros, au lieu des 47 milliards prévus. De même, comme à Hong Kong, une amnistie pourrait être accordée, conditionnellement à une transparence financière et une amende en cas de « richesse inexplicable », à tous excepté les comportements les plus flagrants, de manière à laisser le passé en arrière. La législation américaine Dodd-Frank, et son équivalent européen EMIR, imposent déjà aux banques une très forte diminution des transactions sur produits dérivés de « gré à gré », au profit de produits mieux standardisés, traités au sein de chambres de compensation exigeant des appels de marge sensés couvrir de manière adéquate le risque de contrepartie. Ils proposent donc des biens estimés à une valeur bien supérieure à la valeur de marché alors que les acquéreurs eux souhaitent à tout prix profiter de la crise pour faire une affaire. Il faudrait dépenser à ce petit jeu une somme de travail formidable, et l’on n’obtiendrait d’ailleurs qu’un assez médiocre résultat : com­ment reproduire la souplesse et la variété de la vie ? Il plaide en faveur de l’ouverture des marchés et met en garde contre les dangers du protectionnisme ; il plaide également pour le retrait des barrières au commerce et à l’investissement et un meilleur accès aux marchés pour les entreprises britanniques dans l’Union européenne et ailleurs, pour la facilitation d’une conclusion, en 2011, des négociations du cycle de Doha pour le développement, un travail de renforcement de l’OMC, un soutien à une conclusion rapide des accords de libre-échange prioritaires de l’Union européenne, un soutien au commerce et à l’intégration régionale en Afrique, et Seule une hausse du prix du CO2 est susceptible d’assurer la rentabilité des investissements dans les économies d’énergie (logement). Certes, la séquence budgétaire « relance-austérité » a eu du bon : la zone euro existe encore. Le débat national sur la transition énergétique nous a fait peur en annonçant les masses financières nécessaires à la transition : 20 milliards d’euros par an sont évoqués. Au cœur de cette problématique, la bibliothèque tient une place stratégique. Ce personnage est aussi, depuis 2009, trésorier du Parti conservateur. Dans une phase « préanimiste » ou « animatiste », l’humanité se serait représentée une force impersonnelle telle que le « mana » polynésien, répandue dans le tout, inégalement distribuée entre les parties ; elle ne serait venue que plus tard aux esprits. N’oublions pas que toute mesure d’encouragement de l’actionnariat salarié va dans le bon sens, que les entreprises ont davantage besoin de flexibilité et de simplification, de même que d’outils sur-mesure pour intéresser leurs salariés et conserver les talents. Regarde — et avale ta langue avec ton hostie, bedeau ! Nous nous appesantirons plus tard sur ce point ; nous ne voulons pas encore discuter les théories morales. Mais cette figure représente une chose, et non pas un progrès ; elle corres­pond, dans son inertie, au souvenir en quelque sorte figé de la délibération tout entière et de la décision finale que l’on a prise : comment nous fournirait-elle la moindre indication sur le mouvement concret, sur le progrès dynami­que, par lequel la délibération aboutit à l’acte ?

Archives

Pages